Sport

Quels cordages choisir pour équiper un voilier ?

Le cordage désigne tous les types de cordes utiles pour diverses manœuvres sur un voilier en mer. Que ce soit pour hisser le mât, pour régler son angle, pour amarrer le bateau ou pour d’autres fonctions, différentes cordes s’utilisent. Ainsi, avant de se lancer pour une promenade sur l’eau, il convient de choisir le cordage approprié. Cela permet d’équiper son bateau convenablement.

Lire également : Comment trouver un vélo d'appartement à prix malin ?

Optez pour le bon cordage pour un voilier en mer

Choisir le bon cordage pour un voilier en mer revient à tenir compte de nombreux paramètres. Mais en amont, il est capital de trouver un bon fabricant de ce type d’équipements. À cet effet, vous pourrez entrer en contact avec une enseigne spécialisée dans la fabrication de cordes et de filets sur mesure, comme https://www.cordagesgautier.com/, par exemple. Vous pourrez vous fournir en cordages pour la navigation de plaisance.

En outre, il existe une diversité de fabricants proposant des cordages pour l’équipement des bateaux. Misez sur un fournisseur ayant acquis une excellente notoriété au fil des années. Une fois le fournisseur identifié, vous devez maintenant vous focaliser sur les caractéristiques des cordes et filets à choisir. Pour ce faire, il faut connaître les différentes matières de fabrication présentes sur le marché.

Lire également : Comment un coach sportif peut-il vous aider à progresser ?

Votre choix peut porter sur des fibres naturelles comme le chanvre ou des fibres synthétiques de première génération. Il s’agit notamment du polypropylène, du nylon ou du polyester. Il existe également des cordes fabriquées à partir de fibres synthétiques haut module comme les aramides, le dyneema, le spectra, le vectron, etc. Chacune de ces fibres se distingue par des caractéristiques propres.

Il faut considérer entre autres, leur résistance à l’abrasion, aux produits de nettoyage et aux rayons UV. Sans oublier leur facilité de glissement, leur légèreté, etc. Le choix de la fibre doit se faire en fonction de l’usage souhaité pour la corde. Le cordage utilisé pour les amarres et le mouillage sur un voilier en mer ne sera pas le même que celui des drisses ou des écoutes. Les cordes peuvent être tressées, à tresse creuse ou couronnée.

Par ailleurs, il est important de sélectionner les bonnes longueurs et diamètres de cordages. La longueur d’une drisse dépend de la hauteur du mât. Quant à celle des écoutes, elle se définit en fonction de la grandeur du voilier et de sa voile. En ce qui concerne les diamètres, vous devrez effectuer quelques calculs pour déterminer les bonnes mensurations. Enfin, les couleurs des drisses et des écoutes doivent être distinctives.

Le choix du cordage pour une navigation fluviale

La navigation fluviale implique moins d’exigences que la navigation en mer. Toutefois, il est tout aussi important d’équiper son bateau avec le bon cordage. À titre d’exemple, vous pouvez choisir des amarres à 8 torons fabriqués en polypropylène. Grâce à ce type d’équipement, vous disposez d’une aussière légère avec en prime une facilité de maniement. Vous pouvez choisir des diamètres variés selon le poids de votre bateau (péniche etc).

Aussi, il est possible d’opter pour un cordage en polypropylène standard. Il se caractérise par une imputrescibilité et une résistance à l’eau. De telles amarres sont également légères, résistantes à l’abrasion avec un faible allongement. Il est possible de s’en procurer sans effectuer de grosses dépenses. Il vous suffit de sélectionner le diamètre, la longueur et la couleur voulus. Vous pourrez sur ce blog, trouver de plus amples conseils.

Voilier : optez pour un bon cordage

À défaut du polypropylène, pensez à acheter un cordage en polyester. Il peut s’utiliser aussi bien pour l’amarrage que pour le mouillage. Il est facilement maniable, doté d’un bon dynamisme et d’importantes charges de rupture. Il se démarque aussi par sa souplesse et sa résistance. Il est impératif d’ajuster votre cordage pendant une navigation fluviale. Le plus important est de le choisir ni trop tendu ni trop lâche.

Apprenez à faire correctement les nœuds marins

Lorsque vous prévoyez d’aller en mer ou de naviguer sur des eaux douces, vous devez apprendre à faire des nœuds. Il convient de maîtriser la réalisation d’un nœud flamand aussi appelé nœud en huit. Il est efficace pour les amarrages d’urgence ou pour épaissir les bouts d’une écoute. C’est l’un des nœuds les plus faciles à réaliser.

Le nœud de chaise vous sera aussi utile pour attacher fermement votre voile. Il en est de même pour le nœud plat servant à rattacher deux cordes de même diamètre. Il est idéal pour réaliser les nœuds provisoires, car il ne résiste pas à de fortes tensions. Vous devrez aussi savoir faire le nœud de Cabestan. Il sert le plus souvent d’accroche sur un bateau. Vous pouvez l’utiliser pour stopper un pare-battage. En suivant des tutoriels, vous les apprendrez tous facilement.