Connect with us
Fitness

Callisthénie : quand gymnastique et musculation développent les muscles

Renforcer ses muscles tout en se passant des appareils de musculation coûteux et sophistiqués, c’est possible grâce à la callisthénie (ou calisthenics en anglais). Très pratiquée aux États-Unis, cette technique d’entraînement commence à se tailler une place en France. Son succès s’explique par les effets bénéfiques qu’elle peut avoir sur le corps et la santé.

Qu’est-ce que la callisthénie ?

Confondue à tort avec le « street workout », la callisthénie est une méthode d’entraînement bien différente. En effet, elle consiste à se servir du poids de son corps pour développer sa musculature et sa force. Le street workout nécessite quant à lui l’utilisation de barres fixes.

Elle conjugue les mouvements de gymnastique et les techniques de la musculation. Elle est adaptée à ceux qui souhaitent avoir plus de force et de résistance, tout en veillant à la beauté du corps. La callisthénie vient d’ailleurs du grec « kallos » et « sthenos » signifiant respectivement beauté et force. Pour comprendre le phénomène du calisthenics, il faut s’intéresser à ses multiples avantages.

callisthénie

Quels sont les avantages de la callisthénie ?

On vous mettant à la callisthénie, vous ressentirez très vite ses effets sur votre corps. Elle permet entre autres :

  • d’augmenter sa force musculaire ;
  • de se sentir mieux dans son corps ;
  • de favoriser la perte de poids ;
  • de dessiner les muscles et de soigner sa posture ;
  • d’être plus souple ;
  • de sécher son corps rapidement ;
  • d’augmenter son estime de soi.

L’un des principaux avantages de la callisthénie, c’est le fait qu’elle ne nécessite aucun matériel d’entraînement et peut donc être pratiquée à n’importe quel endroit.

À qui s’adresse cette technique d’entraînement ?

La callisthénie peut être pratiquée par toute personne souhaitant améliorer sa puissance musculaire et retrouver le plaisir de bouger et de se servir de son corps. Elle convient aussi bien aux personnes qui souhaitent perdre de poids qu’aux sportifs les plus aguerris. La callisthénie se pratique en elle-même, mais elle peut également être utilisée pour améliorer ses performances dans une autre discipline sportive. Il n’y a pas de limite d’âge pour s’y adonner, et vous pouvez la pratiquer aussi longtemps que vous le souhaitez.

Comment s’initier au phénomène du calisthenics ?

La callisthénie doit être pratiquée en douceur au début. Il est également indispensable d’en connaître les bases et les prérequis avant de s’y mettre. Par conséquent, il est toujours plus judicieux de se faire accompagner par un professionnel, un coach ou professeur, pour une initiation dans les meilleures conditions. Cela vous permettra notamment d’éviter d’effectuer de faux mouvements qui au lieu de sculpter votre corps vous handicaperont. Selon les résultats que vous souhaitez obtenir, le spécialiste vous orientera vers les exercices les plus adaptés. En général, les exercices indiqués pour faire ses premiers dans la callisthénie sont :

  • Les squats : très prisés par les femmes, ils permettent de renforcer les jambes, les fessiers et la ceinture abdominale.
  • Les tractions : elles nécessitent une barre de traction et sont idéales pour augmenter votre force.
  • Les pompes : elles sollicitent les muscles des bras, des épaules, les abdominaux et le dos.

Continue Reading
Que suis-je?

Bienvenue sur le blog de Léo ! Ici je partage pas mal d’actu et de conseils liés au domaine du sport en général, ma passion et mon métier.

1001 Sports sur Facebook
Articles Au Top
– Contenu sponsorisé –

Articles Populaires
Lettre d’information

Haut
Abonnez-vous à notre newsletter