Connect with us
Actu

Le retour de la draisienne

De l’avis de tous, la draisienne est certainement l’ancêtre de nos vélos et motos actuels. Cet engin à deux roues pouvait se mouvoir grâce à son conducteur qui devait pousser avec ses pieds sur le sol. Les draisiennes originelles se composaient d’un dispositif dirigeant la roue avant et d’un guidon destiné à poser les mains. Découvrez l’histoire de ce vélo atypique !

Lire également : Les nouveaux modes de déplacement en ville

La draisienne : l’histoire d’un singulier vélo sans pédalier

Au début du 18e siècle, un volcan rentre en éruption dans le Pacifique sud et plonge l’Europe dans un épais nuage de cendres. Cette année-là, notre continent ne connaîtra pas d’été et les températures resteront négatives même en plein mois de juillet. Ainsi, la faim et le froid ont raison des chevaux qui étaient le moyen de locomotion de l’époque. On a donc cherché à inventer une autre façon de se déplacer, et c’est alors que le Baron Karl Drais a inventé cet engin à deux roues : vous pouvez aller sur 6f-sport.fr pour découvrir ce qu’est devenue cette invention aujourd’hui.

La draisienne du Baron Karl Drais

Fonctionnaire allemand des eaux et forêts, le Baron Karl Drais est aussi un grand inventeur. Pour trouver un successeur au loisir équestre, cet aristocrate s’inspire du cheval et souhaite inventer un cheval mécanique. C’est de cette idée que la draisienne est née. Penser à aligner les deux roues est une première et le concept fait sensation au point où l’idée est brevetée et exportée. En Angleterre, on retient l’appellation Hobby Horse et en France, celle de Vélocipède. Les deux années qui ont suivies, des modifications ont été apportées à la draisienne par de brillants inventeurs dont Nicéphore Niépce. L’amélioration de la selle est son œuvre.

Lire également : Le smartphone idéal d'un fan de foot

La disparition de la draisienne

Le succès de la draisienne n’a duré que trois ans. Avec le retour de la belle saison, tout est rentré dans l’ordre et l’engin a perdu de son intérêt. Il faut attendre 1860 pour qu’un frein soit ajouté à la roue arrière du vélocipède. Le véhicule est également doté de pédales au niveau de la roue avant.

vélo sans pédalier

Le grand retour de la draisienne sur la scène sportive

La draisienne renaît et est remise à la mode par une entreprise allemande en 1997. Cette fois-ci, elle se fait plus petite. La draisienne devient alors un engin ludique destiné aux enfants. Connue aussi sous la dénomination « balance bicycle », elle est parfaite pour enseigner l’équilibre aux tout petits. Conseillé avant le vingtième mois, c’est la première étape avant le vélo. De nos jours, la draisienne s’est modernisée et de nombreux modèles ont vu le jour au fil des années. Vous trouverez même des draisiennes conçues pour les adultes. Cependant, même si la sensation de légèreté et de glisse ne change pas, le véhicule ne tient plus du jouet. Ces nouvelles versions de la draisienne sont généralement électriques et sont à mi-chemin entre trottinette, scooter et vélo. Certaines compétitions sportives mettant en vedette la draisienne sont de plus en plus organisées pour offrir une expérience à nulle autre pareille.

Continue Reading
1001 Sports sur Facebook
Lettre d’information

Articles Au Top
– Contenu sponsorisé –

Articles Populaires
Haut