Sport

Assurance sport : nos conseils pour bien la choisir

Vous pratiquez un sport et vous estimez qu’il est utile de vous assurer ? Que vous soyez amateur ou professionnel, en club ou individuel, sachez que cette mesure est nécessaire. Grosso modo, une assurance sport vous assure une couverture dans le cadre de la pratique sportive, aussi bien pour les dommages que vous pourriez causer aux tiers que pour les accidents dont vous pourriez être victime. L’assurance sport sert également à couvrir les dommages causés à votre équipement ou matériels. Il faut également savoir que l’assurance sport diffère d’un sport à un autre.

A lire en complément : La pétanque fait sa métamorphose sportive

L’assurance sport, ce qu’il faut savoir

Sachez qu’une assurance sport diffère d’un sport à un autre. En effet, certaines activités sont considérées « à risque » et nécessitent des garanties supplémentaires ou un contrat spécifique. Parmi les sports extrêmes, retrouvez les sports de combat ou encore certains sports aériens comme le parachutisme. Aux yeux des assureurs, les sports motorisés sont également considérés comme dangereux.

Par ailleurs, quel que soit le type de sport, les risques de blessure sont réels. Si dans certaines activités l’assurance sport n’est pas obligatoire (course à pied, tennis, football…), dans d’autres, s’assurer est plus que nécessaire.

A lire en complément : Quels sont les meilleurs moments pour réaliser un vol en parapente ?

Quelle assurance choisir pour les sports de glisse ?

Les sports de glisse se divisent en trois catégories : la glisse d’eau, la glisse urbaine et la glisse de neige. Ils se pratiquent en club, seul ou dans une association. Si vous faites partie d’un club, vous serez couvert par l’assurance sport multirisque souscrite par la structure. Si vous pratiquez seul, vous serez responsable de votre propre sécurité et de celles des autres. Vous devez être en mesure de vous protéger des risques d’accidents ainsi que des dommages causés à autrui.

Plusieurs solutions s’offrent à vous :

  • pour vos propres blessures, optez pour un contrat d’assurance multirisque des accidents de la vie;
  • pour les dommages aux tiers, un contrat responsabilité civile

A noter que cette responsabilité civile peut être prévue dans votre contrat d’assurance habitation. Sa couverture peut s’étendre jusqu’à votre pratique de sport. Soyez alors vigilent pour éviter les doublons et les dépenses inutiles. Renseignez-vous sur les activités exclues de votre contrat pour éviter les mauvaises surprises.

Pour ce qui est des sports de neige, privilégiez une assurance en adéquation au ski, souvent proposée dans les forfaits dans les stations de ski. Comme indiqué précédemment, faites attention aux doublons ! Tous les accidents causés à autrui en faisant du ski sont couverts par la responsabilité civile. Certaines cartes bancaires couvrent les dommages corporels consécutifs à un accident de ski, incluant les frais de secours ou de rapatriement.

Quelle assurance choisir pour les sports motorisés ?

Une activité sportive est considérée comme extrême lorsqu’elle implique de grande vitesse. Parmi les sports extrêmes motorisés, retrouvez les sports aériens motorisés, les sports nautiques motorisés, les sports de montagne ou les autres sports motorisés (karting, sport automobile…). De toute évidence, ces pratiques sont exclues de vos contrats d’assurance de base. En effet, les accidents sont très fréquents, au vue de la grande vitesse et de la puissance des véhicules.

Il est indispensable de souscrire une assurance spécifique sports motorisés qui va couvrir vos frais médicaux, de secours et de recherche ou encore le versement d’un capital en cas de décès. Généralement, une assurance spécifique des sports extrêmes inclut la responsabilité civile, l’invalidité et le décès. Chez certains assureurs, ces garanties viennent en option d’un contrat sport classique.

Quelle assurance choisir pour les sports de combat ?

Boxe anglaise, judo ou lutte, le corps est souvent mis à rude épreuve durant les sports de combat. Vous n’êtes pas à l’abri de chutes, d’impacts ou de torsions articulaires. Ces sports sont souvent exclus des contrats d’assurance de protection classiques. Si vous pratiquez ce sport extrême, informez-en votre assureur pour qu’il puisse vous proposer un avenant au contrat. Cette couverture spécifique intervient en cas de frais médicaux liés à des traumatismes ou d’éventuelles blessures. Elle vous offre également un accès à un capital en cas d’invalidité ou protéger vos proches en cas de décès.