Connect with us
Pistolet à plomb
Sport Individuel

Quelle puissance choisir pour un pistolet à plomb ?

Selon le type d’utilisation, trouver le pistolet à plomb qui correspond à nos besoins n’est pas toujours chose aisée. Toutefois, si on concentre notre attention sur la puissance que le pistolet à plomb pourra développer pour faire notre choix, la clé est de creuser plus en profondeur sur le type de propulsion utilisé, ainsi que ses caractéristiques. C’est justement ce que nous allons développer dans cet article.

A lire en complément : Saut à l’élastique : quelles sont les étapes pour bien réussir ?

Pneumatique

C’est la plus vieille technologie de propulsion de pistolets à plomb. La compression d’air se produit dans une chambre de compression et se fait via un levier installé dans le fût (ex. : pour le Crosman 1377). Il s’agit alors d’un stockage de volume d’air précomprimé.

En appuyant sur la détente, l’énergie stockée frappe la valve et libère l’air dans le canon où se trouve le projectile afin de provoquer sa propulsion vers l’extérieur.

A lire en complément : La pétanque fait sa métamorphose sportive

Pour un pistolet à plomb pneumatique, on a :

  • La puissance développée : en moyenne de 2,5 à 8 joules.
  • Les exemples d’utilisation : tir de loisir
  • Les particularités : tir monocoup, précision bonne, etc.

Stand de tir

La propulsion à piston ou vérin

Le principe consiste à comprimer de l’air ou un gaz inerte dans un cylindre (chambre de compression) à l’aide d’un ressort ou vérin. En appliquant une pression sur la détente, le piston va se détendre ce qui va comprimer le volume et projeter le plomb diabolo. Ce système s’applique pour les pistolets à plomb à canon basculant.

Pour un pistolet à plomb à piston ou vérin, on a :

  • La puissance développée : jusqu’à 11 joules.
  • Les exemples d’utilisation : tir de loisir ou l’apprentissage à la précision.
  • Les particularités : compression de l’air et armement manuel, tir monocoup, etc.

Propulsion CO2

Il s’agit ici d’un pistolet à plomb qui utilise une propulsion CO2 via des capsules sous pression et jetables. Avec une capsule de CO2 liquide de 12 g, le pistolet à plomb assure une autonomie de 30 à 70 tirs. Pour l’utilisation, il suffit d’insérer la cartouche de CO2 dans la poignée du pistolet à plomb. En vissant la planche élévatrice, la cartouche se fixe et est perforée par la même occasion contre le bec-perceur.

Pour un pistolet à plomb CO2, on a :

  • La puissance développée : en moyenne entre 3 et 8 joules.
  • Les exemples d’utilisation : tir de loisir (en stand ou extérieur)
  • Les Particularités : reproduction parfaite d’arme réelle (Culasse mobile, design, etc.), tir semi-automatique, équipé d’un chargeur ou barillet, simple d’utilisation, etc.

Cible

Les pistolets PCP

Le pistolet à plomb PCP fonctionne par le biais d’un stock d’air sous pression qui peut atteindre les 200 et 300 bars. Ce réservoir d’air précomprimé peut être rechargé par une pompe haute pression ou d’une station de gonflage ou par des bonbonnes de gaz.

Pour le pistolet à plomb PCP, on a :

  • La puissance développée : jusqu’à 28 joules, parfaits pour les amateurs de puissance qui cherchent des armes de catégorie D c’est-à-dire en vente libre pour les plus de 18 ans.
  • Les exemples d’utilisation : tir de compétition, tir à longue distance, tir de chasse (ex. : Les petits nuisibles)
  • La particularité : plus de puissance, plus de précision, l’inexistence de vibration, tir semi-automatique, équipé d’un chargeur ou barillet, simple d’utilisation, autonomie très élevée, etc.

Continue Reading
1001 Sports sur Facebook
Lettre d’information

Que suis-je ?

Bienvenue sur le blog de Léo ! Ici je partage pas mal d’actu et de conseils liés au domaine du sport en général, ma passion et mon métier.

Articles Au Top
– Contenu sponsorisé –

Articles Populaires
Haut
Abonnez-vous à notre newsletter