Actu

Le Crossfit : où et comment se remettre en forme à son propre rythme?

se remettre en forme

Le Crossfit ou Cross Training est un sport nécessitant énormément d’entraînements. Ceci, pour simplement savoir réaliser des mouvements complexes tels que le clean & jerk ou le snatch. Après acquisition des basiques, vous devez réaliser des performances lors de vos divers WOD en continuant de progresser. Néanmoins, ce sport ne cesse d’attirer de plus en plus d’adeptes. Voici un article qui vous présente l’essentiel à savoir pour réaliser le Crossfit à son propre rythme.

A voir aussi : Découvrez les incroyables bienfaits des sports aquatiques pour votre santé

Qu’est-ce que c’est que le Crossfit ?

Le Crossfit est un sport qui mélange trois différentes disciplines. Il s’agit de l’haltérophilie, de la technique Cardio et de la gymnastique. Cette méthode de condition physique favorise le développement de dix fondamentales qualités. Il s’agit de l’agilité, de la vitesse, de l’équilibre, de la précision, de la puissance, de la flexibilité, de la résistance, de la coordination, du cardio et de la force.

Crossfit : à qui s’adresse-t-il ?

Nicolas Bigot affirme que le Crossfit peut être fait entre l’âge de 7 et 77 ans. Sauf exception de contre-indication formelle d’un médecin ou de pathologie lourde, le Crossfit est donc praticable par tous.

A découvrir également : Comment commencer le golf ?

Crossfit : quel est le rythme idéal d’entraînement ?

Le rythme d’entraînement dépend des objectifs et du niveau de l’intéressé. Ce qui est sûr, il serait judicieux de commencer progressivement. Les courbatures peuvent vous freiner si vous allez vite. Pour une récupération optimale, le mieux serait d’accompagner chaque séance d’une journée de repos.

Crossfit : comment se déroule la séance ?

se remettre en forme

Le sport du Crossfit s’accompagne de règles précises. En premier lieu, vous devez choisir un jour pour faire uniquement de la gymnastique en un entraînement. Le second entraînement doit combiner technique cardio et gymnastique. Quant au troisième entraînement, il doit regrouper à la fois haltérophilie, gymnastique et technique cardio.

Chaque séance doit être toujours précédée d’un échauffement afin de faire grimper votre cardio. Afin d’apprendre l’ensemble des mouvements à faire par la suite, une phase technique s’en suit. Vous pouvez essayer à ce moment de progresser sur certains d’entre eux afin de passer le cap.

Vient ensuite l’étape de force puis le WOD. La fin de la séance est marquée par de la mobilité ou de l’assouplissement.

Crossfit : quels en sont les fondamentaux ?

Neuf fondamentaux régissent le Crossfit. Il s’agit de l’air squat, du front squat, de l’overhead ou du back squat, du shoulder press, du push press, du push jerk, de l’épaulé avec medicine ball, du soulevé de terre et du sumo deadlift high pull.

Comme principaux accessoires, les praticiens du Crossfit utilisent les barres de traction et d’haltérophilie, le tube en PVC, les anneaux, les rameurs, la box jump et la kettlebell.

Très utilisé, le tube en PVC favorise l’apprentissage sans risque de blessures, des mouvements techniques sans charges lourdes. Le Crossfit se fait donc généralement dans les salles de sport bien équipées.

Crossfit : quels bénéfices pour la santé ?

Sport complet, le Crossfit permet la prévention des maladies de surpoids comme le diabète et les maladies cardiovasculaires. Il favorise également le développement de la masse osseuse et musculaire du pratiquant.

Sport communautaire, le Crossfit favorise l’entraide et les nouvelles rencontres. Avec celui-ci, vous serez bien, non seulement dans votre corps, mais aussi dans votre tête.

Crossfiteur : quoi manger ?

En parlant du Crossfit, l’alimentation en est la base. Vous serez en bonne santé si vos entraînements s’accompagnent d’une bonne alimentation et d’un bon repos. Pour cela, vous ne devez en aucun cas abuser de la viande rouge. Il faut consommer quelques graines et privilégier les légumes. Pour bien gérer vos apports alimentaires, vous devez aussi vous hydrater suffisamment.

Vous savez maintenant à quel rythme il faut pratiquer le sport du Crossfit. N’hésitez donc pas à vous lancer si vous vous sentez tout à fait prêt.

Quelles sont les précautions à prendre avant de commencer le Crossfit ?

Avant de vous lancer dans le Crossfit, pensez à bien vous échauffer avant chaque séance afin de préparer vos muscles aux efforts demandés lors du WOD (Workout of the Day). Vous pouvez aussi pratiquer des étirements après votre séance pour favoriser la souplesse musculaire et éviter les courbatures excessives.

N’oubliez pas de vous hydrater correctement. Le Crossfit est une activité intense qui fait beaucoup transpirer, pensez à bien vous hydrater avant, pendant et après l’effort pour éviter les risques de déshydratation.

En respectant ces quelques précautions, vous réduirez considérablement les risques d’accidents et profiterez pleinement des bienfaits du Crossfit sur votre corps et votre santé en général.

Comment éviter les blessures lors de sa pratique du Crossfit ?

Lorsque l’on pratique le Crossfit, vous devez entraîner et adapter vos séances en fonction de votre niveau physique. Ne forcez pas au-delà de vos capacités et prenez le temps nécessaire pour récupérer entre chaque session.

N’hésitez pas à porter des équipements adaptés comme des genouillères ou des sangles pour soutenir certains membres du corps sollicités lors des exercices intenses.

Ne négligez pas l’échauffement avant chaque séance et les étirements après l’effort. Ces phases sont essentielles pour préparer vos muscles aux efforts demandés pendant le WOD (Workout of the Day) ainsi que pour favoriser la souplesse musculaire et réduire les risques de courbatures excessives.

En suivant ces conseils simples mais efficaces, vous minimiserez considérablement les risques de blessures et profiterez pleinement des bienfaits du Crossfit sur votre corps et votre condition physique générale.