Sport

BMX: quel vélo selon votre niveau ?

Après le vélo électrique, c’est au tour du BMX de faire chavirer les cœurs des passionnés et des amateurs de sport en général. Cependant, il existe certains critères pour choisir un BMX, notamment le niveau de l’utilisateur. En effet, selon que l’on soit débutant ou professionnel, on devra opter pour un vélo adapté qui permette soit de progresser soit de se perfectionner. Alors, quel vélo BMX choisir selon votre niveau ?

A lire en complément : Quels sont les différents leviers du sponsoring sportif ?

Comment choisir un vélo BMX pour débutant ?

Lorsqu’on désire acheter un BMX pour la première fois, et surtout lorsqu’on n’est pas un cycliste certifié, il est préférable de choisir un vélo complet et adaptable. Concrètement, le débutant ignore encore le style qui va lui correspondre. Pour cette raison, il doit sélectionner, par exemple parmi les modèles proposés sur www.faisduvelo.fr, un BMX polyvalent, qui peut être utilisé tant sur les terrains plats que sur la terre, dans les parcs ou dans les rues. Il pourra ensuite progresser et personnaliser son vélo en fonction des besoins et du style qu’il désire adopter. En attendant, il doit faire attention à quelques critères.

Choisir un BMX de la mauvaise taille, notamment lorsqu’on est débutant, rend l’apprentissage plus difficile. Pour cette raison, il est recommandé de suivre une certaine grille. Ainsi, pour les riders mesurant :

A lire également : Le cornhole : définition, avantages et règles de jeu

  • jusqu’à 120 cm : roues de 16 pouces,
  • entre 120 et 140 cm : roues de 17 pouces,
  • entre 130 et 145 cm: roues de 18 pouces,
  • entre 145 et 160 cm : roues de 19 pouces,
  • entre 155 et 165 cm : roues de 20 pouces,
  • entre 160 et 175 cm : roues de 20,70 pouces,
  • entre 175 et 185 cm : roues de 21 pouces

Il est important de noter que certains croisements sont possibles dans cette grille. En effet, certains riders peuvent supporter deux tailles différentes de roues. À ce moment, c’est la taille la plus élevée qu’il faut choisir. De cette manière, si l’utilisateur venait à grandir, il pourra toujours conserver le même vélo.

vélo, BMX

Quel type de BMX pour un professionnel ?

Contrairement aux débutants, les professionnels peuvent se permettre de choisir un vélo particulier qui servira uniquement pour l’une des pratiques existantes, à savoir :

  • race : courses sur circuits de terres comportant des courbes et des montées extrêmes,
  • freestyle street : conduite dans la rue avec des obstacles naturels (mur, banc, etc.),
  • freestyle park : conduite au cours de laquelle le rider effectue des cascades avec des rampes et des obstacles en bois,
  • freestyle vert : sauts verticaux pour réaliser des figures et atterrissage sur une rampe,
  • freestyle flatland : cascades sur surface de chaussée avec des tours sur le guidon, les étriers et le cadre,
  • freestyle dirt jump : sauts acrobatiques effectués sur des rampes.

Pour chacune de ses pratiques, il existe un BMX adapté. Le rider doit faire attention aux composantes du vélo (pédales, pneus, transmissions, poignées, tige, etc.) qui seront les plus sollicitées selon le type de conduite ou de figures qu’il compte adopter. Il lui suffira de choisir les modèles qui mettent l’accent sur lesdites composantes.

En ce qui concerne la taille, la grille présentée plus haut est toujours valable, mais il est possible d’en trouver qui comporte plus de subtilités, notamment pour les utilisations professionnelles.