Connect with us
Fitness

Prendre du pre-workout pour se muscler : bonne ou mauvaise idée ?

Le sport, c’est la santé ! Depuis la maternelle, on l’apprend et on l’intègre. Avec le temps, on y fait plus forcément attention, mais de plus en plus de personnes pratiquent une activité physique régulière, car elles ont conscience des avantages et des effets bénéfiques pour eux. Mais parmi le lot, il y en a qui prennent du pré-workout avant de commencer le sport ou pour se muscler. Si on vous en a parlé ou si vous pensez à en prendre, il est naturel de vous demander si c’est une bonne ou une mauvaise idée.

Les avantages de la prise de pré-workout

Les pré-workout sont des compléments alimentaires que de nombreuses personnes consomment et qui sont évidemment très efficaces. Lorsqu’on prend du pré-workout, on est capable de booster ses capacités, d’être au sommet de sa forme, de lutter contre la sensation de fatigue durant le sport, et d’avoir beaucoup d’énergie. Ainsi, la prise de pré-workout est un excellent moyen de dépasser ses limites et de faire du sport sans ressentir de fatigue tout en étant très performant. Ces produits sont faciles à trouver et un large choix est disponible sur Muscle Up. Ils permettent d’avoir une vie d’athlète amateur ou professionnel plus facile. Mais si la prise de pré-workout offre des avantages, il existe aussi des inconvénients dont il faut tenir compte.

Les inconvénients liés à la prise de pré-workout

Le principal inconvénient de ces compléments alimentaire, c’est qu’ils ne traitent pas réellement le problème en profondeur. Si on prend du pré-workout, c’est pour se booster et avoir de l’énergie. Mais une fois que les effets du complément alimentaire sont passés, la fatigue revient, et souvent plus forte qu’elle n’était auparavant. Une prise régulière sera donc nécessaire pour lutter contre la fatigue, ou un vrai repos pour se remettre. Cependant, les pré-workout contiennent de nombreux stimulants et une prise régulière peut devenir problématique. Au moyen âge, une pratique courante consistait à consommer du poison en petite quantité régulièrement, tout en augmentant les doses au fur et à mesure. À force de le faire, on devenait résistant au poison qui n’avait alors plus aucun effet sur soi. Le pré-workout n’est certes pas un poison, mais notre organisme peut devenir résistant et à la longue le produit pourrait perdre de son efficacité, ce qui oblige à consommer des doses toujours plus grandes, et un risque d’addiction n’est pas à exclure.

Les pré-workout peuvent aussi avoir des effets secondaires tels que la constipation ou l’insomnie. Lorsqu’on a du mal à dormir la nuit, on est fatigué le lendemain et on a du mal à se concentrer, ce qui oblige à prendre encore le complément alimentaire pour s’aider à passer la journée, sauf que le soir, l’insomnie revient.

Prendre du pré-workout pour se muscler, c’est une bonne idée, puisque ce produit permet d’avoir plus d’énergie, de bien solliciter ses muscles, et de ne pas abandonner la pratique du sport. Mais il est important de ne prendre ce produit qu’occasionnellement au vu de ses potentiels effets négatifs.

Continue Reading
Que suis-je?

Bienvenue sur le blog de Léo ! Ici je partage pas mal d’actu et de conseils liés au domaine du sport en général, ma passion et mon métier.

Articles Au Top
– Contenu sponsorisé –

Articles Populaires
Lettre d’information

Haut