Sport

Pourquoi souscrire une assurance vélo ?

Que votre vélo soit destiné au transport quotidien ou purement récréatif, vous seriez très embêté s’il était volé, accidenté ou endommagé. En effet, même les vélos les moins chers font face aux vols de malfaiteurs ou aux sinistres. C’est pour cette raison que de nos jours, une protection avec une assurance pour vélo est indispensable pour chaque cycliste.

A lire également : Profitez d'un week-end en Provence pour pratiquer le golf

Est-ce obligatoire d’avoir une assurance pour votre vélo ?

Avoir un contrat d’assurance pour son vélo n’est pas obligatoire pour tout le monde, cela dépend de plusieurs facteurs comme sa nature, sa puissance et sa vitesse. En effet, si vous possédez un vélo classique, c’est-à-dire un modèle sans assistance électrique, vous n’êtes pas obligé d’avoir une assurance pour celui-ci. De même pour les modèles dont la puissance ne dépasse pas les 250 watts et dont l’assistance n’est pas activée au-delà de 25 km/h. Néanmoins, vous devez réparer les dommages que vous causez aux autres.

En revanche, un contrat d’assurance pour vélo est obligatoire pour couvrir les modèles à assistance électrique dont la puissance dépasse les 250 W. Ceci est aussi valable pour les vélos dont la vitesse dépasse 25 km/h, car ils sont considérés comme des motos. Dans ce cas-là, l’assurance nécessaire est la même que pour une moto.

A lire également : Pourquoi le football est-il devenu le plus populaire des sports ?

assurance vélo protection garantie couverture obligatoire accessoire équipement marquage

Marquage pour vélo et assurance : quelle solution choisir ?

Il faut les deux ! En effet, le marquage et l’assurance pour vélo n’ont rien à voir ensemble. Le marquage, lui, permet de rendre identifiable un cycle à tout moment afin de lutter contre le vol, le recel ou la revente illicite de vélos sur le territoire français. L’assurance pour vélo, elle, permet d’être couvert en cas de sinistre comme le vol, un incendie, un dégât des eaux, etc.

Le marquage ne remplace en aucun cas l’assurance et inversement, vous devez donc posséder les deux. Bien que l’assurance pour les vélos sans assistance électrique ne soit pas obligatoire, vous devez néanmoins réparer les dommages que vous causez aux autres. En revanche, le marquage pour vélo est obligatoire dès que vous achetez un vélo neuf ou d’occasion. Il existe des opérateurs de marquage qui proposent également une assurance pour votre vélo, cela vous permet de faire d’une pierre deux coups. Cependant, quelle assurance choisir pour son vélo ?

Recobike : une couverture dédiée à ses utilisateurs

Le marquage Recobike est connu pour être un procédé innovant et résistant, mais saviez-vous que cet opérateur agréé propose aussi une solution d’assurance pour ses utilisateurs ? En effet, Recobike propose une assurance sur mesure en plus de sa solution de marquage innovante. Si vous possédez un marquage Recobike, vous pouvez alors demander à souscrire un contrat d’assurance pour protéger votre vélo des sinistres.

Vous pourrez profiter de nombreux avantages tels qu’un paiement mensuel sans frais et une indemnisation allant jusqu’à 8 000 euros. Cette offre vous offre une couverture complète contre le vol, la casse et les dommages pour votre vélo à 2, 3 ou 4 roues homologuées. Cela vous permettra de rouler en étant protégé, que votre vélo possède une assistance électrique ou non.

sécurité anti-vol assurance bicyclette sport loisir activité

Quels sont les risques si vous n’avez pas d’assurance vélo ?

Voici quelques exemples de risques à prendre en compte dans le cas où vous ne possédez pas d’assurance pour votre vélo :

  • Si vous possédez un type de vélo pour lequel l’assurance est obligatoire, vous risquez, en cas de contrôle, une amende forfaitaire de 500 euros. Vous risquez également des travaux d’intérêt général, l’obligation d’effectuer un stage de sensibilisation à la sécurité routière ou encore une confiscation de votre vélo électrique.
  • Si vous possédez un vélo classique sans assurance, vous ne bénéficiez d’aucune indemnisation pour votre engin en cas d’accident responsable. De plus, vous n’avez aucune prise en charge si vous êtes victime de sinistres comme le vol, le vandalisme, les incendies, les dommages corporels, etc.

Si vous n’avez souscrit aucune assurance, le risque est également financier. Sans garantie responsabilité civile, si vous êtes responsable d’un accident qui engendre des dommages matériels et corporels, l’indemnisation de la victime est entièrement à votre charge.

Vous l’aurez compris, afin d’utiliser votre vélo en toute sécurité, vous devez souscrire un contrat d’assurance en plus du marquage de votre vélo. Nous vous conseillons donc de vous orienter vers un opérateur comme Recobike qui permet d’obtenir les deux : marquage et assurance avec un tarif préférentiel.